Contactez-nous
Demande de devis
Accueil Lieux et Hôtels Amazonie
Idées de
voyage
LE NAPO WILDLIFE CENTER
En 4 jours / 3 nuits
napo-wildlife-center-view-of-lodge
L'HAMADRYADE LODGE
En 4 jours / 3 nuits
hotel-equateur-chambre-deluxe-hamadryade-lodge

Amazonie

EN BREF
 

VOUS AIMEREZ

  • La découverte des zones protégées et éloignées de l’Amazonie
  • Partir à la rencontre de communautés autochtones du Rio Napo
  • La richesse de la flore et la faune de la forêt tropicale
  • La possibilité de participer à un projet de tourisme responsable

L’AVIS DU SPECIALISTE

Le voyageur en quête de grandes espaces vierges et des rencontres avec les populations locales trouvera en Amazonie de vastes forêts tropicales, une richesse naturelle exceptionnelle et des communautés indigènes engagées dans la protection de l’environnement.


L’Amazonie Equatorienne possède en effet l’une des zones naturelles la plus diversifiée au monde et permet de contribuer à des projets de conservation de la forêt primaire en séjournant dans un des écolodges qui soutiennent les communautés indigènes locales.
A la différence des pays voisins, l’Equateur permet d’explorer l’Amazonie sans nécessairement prendre l’avion, l’accès étant possible par la route lors d’un circuit de découverte du pays.

+ DE DETAILS
 

ENVIRONNEMENT, FAUNE ET FLORE

L’Amazonie équatorienne, aussi appelée l’Oriente, se caractérise par une forêt omniprésente et par un climat chaud et humide, rendant toute occupation humaine délicate. D’une superficie de 138 000 km², la forêt couvre 46% de l’Equateur, habitat naturel de plus de 50% de la faune équatorienne et 5% des espèces végétales de la planète. Les fleuves sont une bonne alternative pour explorer la région, le long desquels vivent de nombreuses communautés indigènes, comme les Huaroani et les Kichwa de Sarayaku.

Environ 550 espèces d’oiseaux sont recensées dans la région du Rio Napo, comme le grand urubu, le toucan, le tamatia et la coracine noire. L’aube est le meilleur moment de la journée pour observer cette impressionnante avifaune. Les perroquets sont attirés par les salines naturelles, tout comme de nombreux mammifères, tels que tatous, pacas, capibaras (le plus gros rongeur du monde) et tapirs (le plus gros mammifère terrestre d’Amazonie).
Côté prédateurs, vous pourrez rencontrer un jaguar et le très timide ours à lunettes, le seul d’Amérique Latine. Vous approcherez également des singes, dont le singe hurleur, laineux, écureuil, l’atèle ou le tamarin, lors d’une balade en pirogue. Quant aux eaux de l’Amazone, elles sont essentiellement peuplées de piranhas et de caïmans.

PRINCIPALES ZONES

PUYO

Situé à 60 km à l’est de Baños, à 950 m d’altitude, Puyo est la capitale de la province de Pastaza, ce qui fait d’elle l’une des villes les plus importantes de l’Oriente. La région est grande productrice de thé et d’artisanat à partir du balsa (un bois léger comme le papier). Entre ruelles bruyantes et architecture de bêton, l’atmosphère de la ville offre néanmoins peu d’attrait. C’est surtout un point de départ pour organiser un tour en forêt dans les villages indigènes, parmi les communautés Shuar, Quecha et Huaroani. Les excursions incluent généralement le transport, l’hébergement, les repas, le guide et les activités. C’est également une ville-étape pour ceux qui souhaitent se rendre au sud (à Macas) ou au nord (à Tena) de l’Oriente. Puyo est accessible soit par voie terrestre puis par voie fluviale, soit par petit avion.

MISAHUALLI

Le petit village de Misahualli, à l’atmosphère paisible, est situé à l’est de Tena, en bordure du Rio Napo. Il attire bon nombre de visiteurs désireux de découvrir l’Amazonie équatorienne.
Les environs, même s’ils ne sont plus vierges, offrent d’agréables itinéraires de balades. On apprécie particulièrement la place du village, le soir, où de petits singes viennent fouiner. Lors d’une journée, vous pourrez, par exemple, visiter l’AmaZOOnico, une fondation située sur le Rio Arajuno, un affluent du Rio Napo, créée par un suisse et un équatorien local, dans le but de soigner et protéger les animaux de la jungle, notamment des singes, caïmans, tapirs et perroquets.
La cascade du Rio Latas est l’endroit idéal pour la baignade, après une belle randonnée pédestre en forêt pour l’atteindre.
Des séjours dans des lodges de luxe, situés au cœur de la jungle, sont également possibles.

COCA

Coca, une des villes les plus importantes de l’Oriente au niveau commercial, offre assez peu d’intérêt. C’est surtout le point de départ obligé pour les lodges de luxe du bas Rio Napo et pour les excursions en territoire Huaorani car elle possède un aéroport.

COURS INFERIEUR DU RIO NAPO

Le cours inférieur du Rio Napo est une autre destination de choix où vivent plus de 500 espèces d’oiseaux.
Il est bordé des meilleurs lodges du pays, certains disposent même de leur propre tour d’observation et de guides experts.
De nombreuses excursions sur le Rio Napo sont organisées, notamment au Parc National Yasuni, à Limoncocha et à Tiputini. C’est en effet un excellent point de départ pour s’aventurer dans la jungle, à la biodiversité débordante.

Situé dans un cadre superbe, le Napo Wildlife Center est le seul lodge en lisière du Parc National Yasuni. Ce beau projet éco-touristique, détenu à 100% par la communauté Quichua d’Añangu, a remporté diverses récompenses pour ses rapports avec la communauté locale, mais aussi pour la qualité de ses guides et ses méthodes écologiques.
Le Sacha Lodge est également l’une des destinations prisées du Rio Napo. Il se situe dans un cadre spectaculaire, sur les rives de la Laguna El Pilche, un lac qui s’étend à 1 km au nord du Rio Napo, au cœur de 800 ha de forêt tropicale abritant une faune abondante.

INFORMATIONS PRATIQUES


Accès
Pour se rendre en Amazonie, plusieurs voix d’accès sont possibles.

Le seul aéroport de l’Amazonie équatorienne, Coca, permet d’accéder rapidement aux villes les plus éloignées comme Coca, Cuyabeno ou San Miguel. Pour le reste, l’accès peut se faire par la route. La plupart des lodges se trouvent entre les villages de Tena et Misahualli pour lesquels il faut compter environ 6h de route au départ de Otavalo, 5h de route au départ de Quito et 4h de route au départ de Baños.

Une bonne condition physique est nécessaire pour visiter l’Amazonie Equatorienne.

L’humidité dans la région est permanente ; le traitement antipaludéen et le vaccin contre la fièvre jaune sont donc vivement recommandés.

Prévoir des vêtements longs et des répulsifs pour vous protéger des moustiques, un chapeau ou une casquette pour éviter le risque d’insolation sur les pirogues, des vêtements de rechange, à cause de l’humidité, une trousse de secours, un couteau suisse, une gourde pour les marches en forêt, et éventuellement des jumelles.

Si vous désirez vous rendre dans la partie nord de la région, près de la frontière colombienne, consultez d’abord les conseils aux Voyageurs du Ministère des Affaires étrangères.

La période la plus agréable pour visiter l'Amazonie équatorienne va de fin août à février. La haute saison touristique va de mi-décembre à fin janvier.

HÔTELS
 

En Amazonie : la Casa del Suizo

Confortablement perchée au-dessus du Rio Napo et du village Quechua Ahuano, la Casa del Suizo est entouré par la forêt primaire amazonienne qui s’étend à perte de vue. Vous apprécierez particulièrement sa piscine avec vue sur le fleuve et ses chambres confortables avec petite terrasse. Les excursions et les activités proposées par le lodge vous permettront une belle immersion dans la culture Quichua.
bn_ensavoirplus_on

en amazonie : LE NAPO WILDLIFE CENTER

Bel exemple en matière de tourisme responsable, ce lodge d’Amazonie propose 12 bungalows ronds et confortables regroupés à l’extrémité de la Laguna Añanguchocha. C’est le seul endroit de cette portion du Rio Napo où la Wi-Fi est disponible. Il possède une tour d’observation de 36 m de haut, « la Canopy Tower », d’où vous aurez la possibilité d’observer de nombreux singes et oiseaux et profiter d’un panorama spectaculaire sur la forêt.
Accompagnés d’un guide naturaliste, vous pourrez y profiter des excursions pour découvrir une région primitive de la forêt tropicale et partir à la rencontre des locaux sur leurs terres ancestrales.
bn_ensavoirplus_on

EN AMAZONIE : L' HAMADRYADE LODGE

Construit en hauteur au milieu de la jungle, l’Hamadryade lodge est un superbe lodge à l’architecture contemporaine tenu par des Français, Sébastien et Stéphanie. Ses quatre élégants bungalows proposent des grands lits, des salles de bain luxueuses et un balcon avec vue sur la forêt tropicale. Chaque bungalow est un hommage aux riches cultures de différents groupes ethniques amazoniens. L’Hamadryade vous offre l'opportunité unique de vivre pleinement une expérience amazonienne en vous proposant de nombreuses activités au choix : journée de randonnée dans la réserve de Jatun Sacha, visite du centre de sauvetage de la faune Amazoonico, rafting en eaux vives ou encore rencontre avec les communautés indigènes.
bn_ensavoirplus_on

PDF Imprimer Envoyer