Contactez-nous
Demande de devis
Accueil Lieux et Hôtels Les Iles Galapagos
Idées de
voyage
Les Galapagos en yacht
En 10 jours / 8 nuits
yolita 5
Idées de
MINI-CIRCUITS
Les Galapagos:
Croisière en catamaran

En 5 jours / 4 nuits
Archipell I  II sundeck
Les Galapagos:
Entre terre et mer

En 5 jours / 4 nuits
otaries-a-la-plage-cc-vansassa

Archipel des Galapagos

EN BREF
 

VOUS AIMEREZ

  • Observer les espèces endémiques comme les tortues géantes et les iguanes marins
  • Plonger au milieu des raies, requins, tortues et poissons multicolores
  • Nager avec les otaries sur l’île San Salvador
  • Vous détendre sur les superbes plages de sable blanc de l’île Santa Cruz
 

L’AVIS DU SPECIALISTE

Situé à 1000km à l’Est de l’Equateur, l’archipel de Galápagos, d’une superficie de 50 000km2, offre au voyageur des paysages contrastés uniques au monde.


Les roches volcaniques noires habitées par les iguanes marins y côtoient de belles plages de sable blanc où des familles d’otaries se reposent paisiblement.
Considéré par Darwin comme un laboratoire vivant, l’archipel est depuis des siècles le refuge de nombreuses espèces endémiques tels que les tortues géantes, les iguanes marins, ou les cormorans aptères, preuves vivantes de la théorie de l’évolution.

Pour explorer ces îles d’exception, plusieurs types de croisières sont possibles avec des itinéraires et des durées variées mais il est également possible d’opter pour un circuit en lodge en séjournant dans deux ou trois îles différentes.

DETAILS
 

ENVIRONNEMENT, FAUNE ET FLORE

D’une superficie de 7882 km², l’archipel des Galápagos, premier site inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco en 1978, se situe dans l’Océan Pacifique, à environ 1000 km des côtes de l’Equateur, auquel il est rattaché depuis 1832. Il est constitué de 19 îles (dont 4 habitées) et de 42 îlots, éparpillés sur 50 000 km² d’océan. L’île la plus peuplée et la plus fréquentée est Santa Cruz, qui héberge la moitié des habitants des Galápagos.

La plus grande, Isabela, représente à elle seule la moitié de la surface de l’archipel. De par sa formation volcanique, l’intérieur des îles est assez montagneux. Le volcan Wolf, situé sur l’île Isabela culmine à 1646 m.

Chaque île a sa propre faune et flore. L’archipel abrite au total 58 espèces d’oiseaux, dont 28 sont endémiques, ainsi que plusieurs espèces de reptiles uniques, dont les fameuses tortues géantes et les iguanes terrestres et marins.
La Réserve marine des Galápagos recouvre quant à elle 133 000 km² d’océan et de fonds marins, dans lesquels évoluent près de 300 espèces de poissons, notamment le requin des Galápagos, ainsi que de petits mammifères comme les otaries et les lions de mer.
Quant à la flore, elle varie selon les reliefs (et donc le climat) des différentes îles, des zones sèches, couvertes de cactus, jusqu’au bois de scalesias, dans les hauteurs.

PRINCIPALES ILES

SANTA CRUZ

Santa Cruz est surtout intéressante pour ses belles plages et ses tortues géantes. Puerto Ayora est la ville principale de l’île, à l’atmosphère de vacances très agréable.

La station scientifique Charles Darwin
Sans doute l’attraction principale de l’île, la station se situe en plein cœur d’une forêt de figuiers de Barbarie géants, sur les rives de l’Academy Bay. Crée en 1959, ce centre d’élevage et d’incubation des tortues géantes assiste et protège leur procréation, avant de les élever et de les relâcher dans la nature.

La Baie des Tortues
A 1 heure de marche à l’ouest de Puerto Ayora, cette superbe plage de sable blanc vous permettra de vous adonner à la baignade, au surf ou au farniente, parmi petits requins de récifs non agressifs, iguanes marins, pélicans et flamants.

Les hautes terres
Partez sur les hautes terres de l’île et empruntez des sentiers pour admirer des chéloniens géants en liberté, notamment dans la réserve El Chato (entrée payante), ainsi que des formations volcaniques étonnantes. Au départ de Bellavista, un sentier traverse des plantations de cafés et d’avocats, avant d’arriver au sommet du Cerro Crocker (860 m). En chemin, découverte d’une végétation de scalesias, miconias et fougères, dans laquelle de nombreux oiseaux, tels que moucherolles des Galápagos ou râles à bec peint, évoluent.
De Bellavista, comptez au moins une heure de marche avant d’apercevoir Media Luna, un cratère en forme de croissant. Vous aurez également l’occasion d’explorer des tunnels de lave avant d’atteindre Los Gemelos, deux cratères volcaniques au sommet de l’île, cernés d’une belle forêt de scalesias.

Les plages et les activités nautiques

La petite plage très fréquentée de la station Darwin permet d’observer facilement des iguanes marins. Tout près, vous trouverez deux bons spots de surf : La Ratonera et Bazan.
A 1 heure de marche de Puerto Ayora se situe la plage déserte de sable blanc Las Bachas, agréable pour la baignade et les bains de soleil.

Les amateurs de faune marine préféreront la plage Las Grietas, sorte de petit canyon creusé dans la lave, et celle de Garrapatero, plus excentrée, dont les eaux transparentes sont idéales pour la pratique du snorkeling.

Vous trouverez également de nombreux sites de plongée, notamment à Rocas Gordon, Caamaño, Puntra Estrada, Punta Carrion et La Loberia. A la Couronne du Diable, vous évoluerez parmi raies, requins et barracudas. Cependant, la plongée s’adresse aux initiés car les courants sont parfois violents.

ISABELA

Malgré sa superficie, Isabela est peu peuplée, préservant ainsi toute sa beauté naturelle. Les habitants de l’île se concentrent à Puerto Villamil et se consacrent essentiellement à l’agriculture et à la pêche artisanale. Isabela possède à elle seule 6 volcans, dont 5 partiellement en activité, ce qui fait de cette île le site volcanique le plus actif au monde.
Parmi ces volcans, Alcedo héberge la plus grande colonie de tortues géantes des Galápagos et plus de 50 000 chèvres sauvages.

Les volcans Sierra Negra et Chico


Vous pourrez randonner dans les montagnes jusqu’au cratère du Sierra Negra (1490 m), toujours actif. Du sommet, la buse des Galápagos, le hibou brachyote, les pinsons et les tyrans se laissent apercevoir. Puis vous vous dirigerez vers le volcan Chico, offrant un spectacle saisissant avec ses formations de lave et de fumerolles.

Le Mur des Larmes


A 5 km à l’ouest de Puerto Villamil, le village de Santo Tomas conserve le Mur des Larmes, construit en roche volcanique par des prisonniers, à l’époque où Isabela était utilisée comme pénitencier, fermé depuis 1959.

L’anse Tagus


Située au sud de la pointe, cette crique, historiquement utilisée comme un lieu d’ancrage pour des pirates, flibustiers et pêcheurs de baleine, est le point de départ d’un sentier qui vous mènera d’abord au Lac Darwin, une lagune digne d’une carte postale deux fois plus salée que les océans, jusqu’aux champs de lave, livrant un panorama époustouflant.

Las Tintoreras


Cet ensemble de petits îlots est situé dans la baie d’Isabela, habitat naturel de nombreux iguanes marins, pingouins, requins, tortues, otaries et oiseaux, dont le fou.

La Concha de Perla


A proximité de Las Tintoreras, vous aurez l’occasion de traverser une forêt de mangroves à pied et rejoindre la Concha de Perla, dont les eaux claires, peuplées de raies, tortues et, plus rares, de requins « corail » et pingouins, sont idéales pour le snorkeling.

SAN CRISTOBAL

Seconde île la plus touristique après Santa Cruz, San Cristobal est considérée comme la capitale administrative de l’archipel. L’île est surtout intéressante pour ses plages, sa végétation luxuriante et son lac d’eau douce, El Junco, niché autour d’un cratère. Un sentier a été aménagé pour faire le tour du lac à pied ou à cheval, au milieu de la pampa de miconias. Mais l’île est surtout fréquentée par les surfeurs, qui profitent des meilleures vagues de l’archipel, d’après les amateurs.

Le centre d’interprétation San Cristobal (entrée gratuite)
Ce centre vous fournira des informations intéressantes sur l’origine, l’histoire naturelle et sociale, le climat, la faune et la flore des Galápagos. C’est ici que Charles Darwin a débarqué lors de son arrivée dans l’archipel. En contrebas se trouve une petite crique déserte à l’eau turquoise, idéale pour le snorkeling.

Kicker Rock
Au nord-est de San Cristobal, l’érosion a crée deux cônes de tuf volcanique qui s’avancent dans l’océan. Le canal entre les deux parois rocheuses est l’un des meilleurs spots de snorkeling de l’archipel où les amateurs évolueront au milieu de raies léopards, requins des Galápagos, étoiles de mer, palourdes et poissons multicolores.

L’île Lobos

Cette petite île est très intéressante pour observer les frégates, fous à pattes bleues et lions de mer. Elle est aussi agréable pour la pratique du snorkeling, sur un site protégé. Les criques et falaises abritent tortues de mer, otaries, iguanes marins et de nombreux poissons tropicaux.

LES AUTRES ILES

San Salvador
Située au nord-ouest de Santa Cruz, San Salvador (ou Santiago) est la 4ème plus grande île de l’archipel. Vous pourrez y observer de nombreux iguanes marins, ainsi qu’une colonie d’otarie qui se prélassent sur la plage. Pratiquez la plongée en apnée dans les pittoresques grottes sous-marines de la baie de James, peuplées de milliers de poissons tropicaux, de raies géantes et de petits requins, ou baladez-vous parmi les vestiges d’une ancienne mine de sel.

Espanola
L’île Espanola est la plus méridionale de l’archipel. C’est aussi la plus intéressante pour observer les oiseaux, notamment 12 000 couples d’albatros (Espanola est le seul endroit au monde où se reproduisent les albatros des Galápagos), des fous, des mouettes à queue d’aronde, des pinsons chanteurs et le moqueur d’Espanola.
La Baie Gardner, quant à elle, est le lieu favori des tortues pour la ponte. Non loin, un îlot offre un bon site de plongée où requins à pointe blanche, requins-marteaux, tortues, étoiles de mer, raies et poissons chauve-souris à lèvres rouges se laissent surprendre.

Plaza Sud
L’île Plaza Sud abrite une faune incroyablement abondante, notamment des otaries (la baignade est alors déconseillée car les machos (mâles dominants) se montrent particulièrement agressifs), des iguanes terrestres, ainsi que de nombreux oiseaux marins.

Seymour Nord
L’île Seymour Nord est surtout intéressante pour sa faune. En effet, cette île inhabitée abrite de nombreux lions de mer, iguanes marins, otaries à fourrure, lézards de lave et serpents des Galápagos. C’est aussi l’une des meilleures aires de reproduction pour les oiseaux, principalement les fous à pattes bleues et les mouettes à queue d’aronde.

Bartolomé
L’île Bartolomé, connue pour ses formations volcaniques multicolores et le célèbre Pinnacle Rock, est sans doute la plus photographiée pour sa faune. Une balade en lancha vous mènera aux deux plages de mangroves, idéales pour la baignade et la plongée.

Santa Fé
A Santa Fé, les activités se concentrent essentiellement autour de deux sentiers. Le premier mène à la forêt des plus grands cactus opuntias de l’archipel. Le second, plus difficile, conduit sur les hauteurs d’où vous pourrez observer, avec de la patience, l’iguane de Santa Fé, qui n’existe nulle part ailleurs. La colonie d’otarie, les iguanes marins, les oiseaux et le snorkeling justifient amplement la visite.

Genovesa
Située au nord-est de l’archipel, l’île héberge la plus importante colonie de fous à pattes rouges, mais aussi pinsons de Darwin, phaétons à bec rouge, pétrels des tempêtes, fous de Nazca et hiboux brachyotes. Lions de mer et otaries sont également présents et les plongeurs évolueront parmi les requins-marteaux.

Fernandina

L’île Fernandina est la plus occidentale de l’archipel, encore peu visitée. Vous débarquerez à Punta Espinosa, devant d’impressionnantes coulées de lave. Fernandina témoigne en effet d’une activité volcanique importante, qui fera sans doute le bonheur des amateurs de volcanologie. Le volcan La Cumbra domine le paysage avec ses champs de lave s’étendant jusqu’à l’océan.
Son littoral est peuplé essentiellement d’iguanes marins et de manchots, mais aussi de pélicans bruns, sternes et mouettes à queue de pie.

Rabida
Située entre San Salvador et Santa Cruz, l’île Rabida est une plage splendide de sable rouge (dû à la présence d’oxyde de fer) où se prélassent des centaines d’otaries. Le site est idéal pour observer leurs bébés.

Floreana
Située au sud de l’archipel, l’île Floreana a conservé la boîte aux lettres des baleiniers qui y laissaient leurs messages à la fin du 18ème siècle. La coutume veut que vous preniez tout courrier adressé à quelqu’un de votre pays et qu’à votre retour, vous l’envoyiez à son destinataire. Vous aurez également l’occasion d’y observer flamants roses et fous à pattes bleues.

PRATIQUE
 
Décalage horaire
Il y a une heure de moins aux Galápagos par rapport au continent.

Accès
On y accède uniquement par avion car cet archipel se trouve à 1000km du continent. Les vols partent de Quito (3h de vol) ou de Guayaquil (1h30) pour ensuite rejoindre l’un des deux aéroports principaux de l’archipel : Baltra, sur l’île de Santa Cruz, et San Cristobal sur l’île du même nom.

L’île d’Isabela est accessible par bateau des deux autres îles (entre 2h et 6h de route selon de type de bateau et les conditions climatiques) ou par avion depuis Baltra ou San Cristobal (pas de vol direct du continent).

Climat
Les Galápagos offrent un climat tropical sec et sans chaleur excessive. On distingue 2 saisons :

  • De janvier à mai :C’est la saison chaude et humide avec des pluies parfois violentes mais brèves et une température moyenne de 25°C. Cette période est la haute saison touristique avec les vacances de Noël. Bateaux et groupes sont alors très nombreux.
     
  • De juin à décembre :C’est la saison fraîche et sèche, correspondant à la basse saison touristique. Si la température de l’air est très agréable (en moyenne 22°C), l’eau est froide (en moyenne, de 18° à 20°C), en raison du courant de Humboldt. Pas question alors de plonger sans combinaison et les traversées nocturnes entre les îles peuvent être agitées.

CARTE
 

Carte des Galapagos

 
Cliquez ici

HÔTELS
 

RED MANGRove aventura lodge

Un vrai hébergement de charme, le meilleur de Puerto Ayora. Ses 14 chambres confortables en adobe blanc ont vue sur l’Océan ou la Mangrove. Vous apprécierez aussi ses salles de bains colorés et les hamacs ou le jacuzzi pour se détendre après les excursions.
bn_ensavoirplus_off

red mangrove Floreana lava lodge

Construit sur un bloc de lave volcanique face à la mer, cet ensemble de 10 petits bungalows se situent à quelques minutes du village. Tous sont construits en bois de pin et disposent d’une petite terrasse avec vue mer.

bn_ensavoirplus_off


red mangrove Isabela Lodge

Construit face à une large plage de sable blanc bordé par des palmiers, ce lodge dispose de 8 chambres décorées avec goût et dotés d’une terrasse en bois. Un beau lodge dans un cadre d’exception.

bn_ensavoirplus_on

 

 

PDF Imprimer Envoyer