Contactez-nous
Demande de devis
Accueil Lieux La région des lacs

La région des lacs : Nakuru, Naivasha

EN BREF

La région des lacs du Kenya se trouve en plein cœur de la Vallée du grand Rift.


C'est une région présentant une géologie unique au monde : les deux plaques tectoniques africaine et asiatique qui se chevauchent, ont créé un fossé de plus de 7800 km de long. C'est de cette profonde faille, où la croute terrestre plus fine provoque une importante activité volcanique, que rivières et sources d'eau chaude viennent former ces lacs à l'écosystème étonnant.

+ DE DETAILS

Lac Naïvasha

Situé à environ 90 km de Nairobi, ce lac entouré de forêts et collines, s'étend sur une surface de 130km². Il faut 1h30 de route depuis la capitale pour atteindre la petite ville de Naïvasha, qui possède les infrastructures nécessaires aux voyageurs.
D'origine volcanique, le lac est sujet à de fortes fluctuations de niveau et ses rives sont en perpétuelle transformation, tantôt boueuses, tantôt bordées de papyrus. Son nom viendrait d'ailleurs du mot Masai « Enaposha », qui signifierait « eaux sans repos ». Par endroit, le lac est tellement profond que certains scientifiques pensent qu'il y aurait une voie souterraine qui communiquerait avec e lac Magadi, 100km plus au Sud. Son rôle est très important, car c'est l'un des deux seuls lacs d'eau douce de la région. Il est largement exploité par l'industrie floricole destinée à l'exportation.

Faune
On y vient pour admirer les centaines d'espèces d'oiseaux aquatiques qui vivent sur ses rives : colonies de flamants roses, grands pélicans blancs, martins pêcheurs, grenadiers violets et autres échassiers, sans oublier l'aigle vocifère, qui est un pêcheur hors pair.
Le lac Naïvasha est également l'abreuvoir et le refuge de nombreuses autres espèces, hippopotames, girafes, buffles, daims et quantité d'autres petits mammifères tels que les damans.

A voir à faire
On peut accéder à Crescent Island en bateau ou à pied grâce à un banc de terre surélevé qui relie l'île ou la presqu'île, selon le niveau de l'eau. Elle est uniquement peuplée d'herbivores (buffles, girafes, daims) et c'est l'unique lieu où le safari peut se prolonger à pied sans crainte.
Hell's Gate National Park: 68 km² de paysages volcaniques où percent des geysers de plusieurs mètres de hauteur, sources d'eaux chaudes, et d'affleurements de roches obsidiennes noires et vitrifiées comme du verre. On peut s'y promener seul, à pied ou à vélo, mais il convient cependant de prêter attention aux prédateurs qui peuvent roder dans ce secteur, tels que hyènes et lions et de se prémunir de la chaleur qui peut être excessive.
Green Crater Lake Sanctuary se situe au coeur d'un volcan et d'une épaisse forêt ; on viendra y observer les animaux qui y vivent. Ses eaux peu profondes du Green Crater Lake lac sont alcalines.

Lac Nakuru National Park

Le lac Nakuru s'étant au Sud de Nakuru, 4ème ville du Kenya. C'est certainement dans cette réserve protégée que la diversité des animaux aquatiques est la plus riche. On y trouve une immense concentration de flamants roses qui, prenant majestueusement leur envol, offrent l'un des plus beaux spectacles du monde. Les eaux alcalines du lac favorisent la prolifération d'algues spirulines, fines algues d'un vert bleuté, dont les flamants roses se nourrissent.

Faune
La seule espèce de poisson qui survit dans les eaux du lac, est le tilapia, genre de carpe africaine introduite par l'homme dans les années 50, pour tenter de diminuer la concentration de moustiques. Attirée par cette manne inattendue, on peut maintenant y observer une colonie d'environ 50 000 grands pélicans blancs. Une cinquantaine de rhinocéros blancs et noirs vivent également dans les collines arborées alentours, et l'on peut également y observer lions, léopards, impalas, gazelles, babouins et autres espèces de singes. Il est donc impossible de s'y aventurer sans être accompagné d'un guide expérimenté.

A voir, à faire
-Hyrax Hill Prehistoric Site : site préhistorique de l'âge fer.
-Le volcan Mont Menengai, endormi depuis 6 millénaires ou « lieu des démons » selon les croyances locales, en raison des vapeurs d'eaux qui s'en dégagent et considérées comme des esprits maléfiques. Ce cratère est le plus grand cratère du Kenya de par sa taille, avec ses 12 kilomètres de diamètre.

Lacs Bogoria et Baringo

Plus excentrés et moins touristiques que les lacs Naïvasha et Nakuru, ces deux lacs séparés d'à peine vingt kilomètres sont néanmoins des Incontournables pour les amateurs d'ornithologie. Le lac Bogoria est devenu célèbre lorsqu'il a accueilli toutes les colonies de flamants roses du lac Nakuru au bord de l'assèchement dans le milieu des années 90. Depuis, il continue d'en attirer un grand nombre chaque année.

Réserve Nationale de Bogoria
Réserve de 107 km², créée en 1973 pour protéger les 34km² du lac ainsi que les falaises et la forêt dense qui le bordent. Trop salé et trop alcalin pour héberger des poissons ou des hippopotames, il attire néanmoins des centaines de flamants roses grâce aux algues spirulines qui s'y reproduisent tout au long de l'année. Sur les rives Ouest du lac se trouvent trois geysers primitifs très actifs qui éjectent des jets de vapeur sulfurique traçant des sillons blancs dans les eaux du lac.

Lac Baringo
A 15km au Nord du lac Bogoria, le lac Baringo s'étend sur plus de 150km². Il possède plusieurs îles, dont certaines sont habitées. Seconde réserve d'eau douce du pays, il est peuplé par les Njemps, parlant la même langue que les Masais mais et sont des pêcheurs hors pairs à bord de leurs fines pirogues en balsa. On peut facilement se rendre en bateau sur l'île principale Ol Kowkwe Island, volcan endormi dont les pentes suintent de sources d'eaux chaudes.

Faune
Le lac Baringo est l'une des meilleures destinations du Kenya pour l'observation des oiseaux, avec plus de 500 espèces différentes, telles que le Héron Goliath, l'Aigle Vocifère, le Barbican à tête rouge, ou encore le Tisserin du Nil.
Le lac héberge également de nombreuses espèces aquatiques, poissons, crocodiles, hippopotames, varans malais, mais ne sont visibles que d'assez loin.
C'est également le lieu de résidence d'une grosse antilope farouche que l'on nomme « Grand Koudou » et reconnaissable à ses cornes en spirale.

A voir à Faire
Les montagnes du Rift situées à environ 5 km à l'Ouest du lac vous permettront d'avoir une vue d'ensemble sur le lac et d'apercevoir d'autres espèces comme les Calaos et l'aigle Verreaux.
Nous vous conseillons une promenade en bateau pour profiter pleinement du lac et de ses résidents.

HOTELS

HOTEL JACARANDA SUR LE LAC ELEMENTAITA

Le Lake Elementaita Lodge, situé sur la pointe Sud du lac éponyme, s'étend sur une surface de 40 hectares. Construit au début du siècle par un lord anglais, cet ancien ranch transformé en confortable lodge a su conserve son style et son atmosphère coloniale d'origine.
bn ensavoirplus off 

SLEEPING WARRIOR CAMP

Le Sleeping warrior camp est installé près du Lac Elementaita et à proximité de la « Soysambu Conservation », à mi-chemin entre le lac Naivasha et le Lac Nakuru. Véritable éco camp par son implication complète dans la vie locale et écologique, ce camp de charme chaleureux et intimiste de par sa faible capacité, répond autant aux attentes des couples et que des familles avec ses activités enfants. Créé par un français, ce bel hébergement sort des itinéraires classiques.
bn ensavoirplus off
PDF Imprimer Envoyer